La Nouvelle-Calédonie doit-elle participer à l’exercice des compétences régaliennes ?

Forums Les compétences régaliennes La Nouvelle-Calédonie doit-elle participer à l’exercice des compétences régaliennes ?

  • Proposition
    Modérateur
    Maître des clés
4 réponses de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Réponse
    Vincent
    Participant

    On n’a pas le choix, si c’est l’indépendance, la justice, la police, ça sera aux indépendantistes. Alors faut voter non ;
    Pourquoi il n’y a pas de juges calédoniens ou de chirurgiens calédoniens ?
    Si c’est l’indépendance, les juges, les professeurs, ils rentreront en France. Que se passera-til alors en Calédonie ?

    Matheo
    Participant

    OUI en favorisant l’accès à ces fonctions aux calédoniens. Formation d’une police nationale, traiter internationaux.
    On voit bien avec la COVID-19 que la métropole ne peut pas être garant de notre sécurité sanitaire. Nous devons pouvoir prendre les décisions en peuple souverain.
    Miser sur une formation avec emploi à la clé pour enfin avoir des chirurgiens kanak, des avocats de Maré et des décideurs formés

    rastignac
    Participant

    Il est absolument hors de question que la calédonie participe à l’exercice de la moindre compétence régalienne . refus absolument ferme , catégorique et définitif . La totalité des compétences régaliennes doivent être exercées par l’ Etat et uniquement par l’ Etat . Il va de soi bien entendu que les compétences régaliennes n’ont pas à être transférées . Aucune participation et aucune association d’aucune sorte à l’exercice des compétences régaliennes . Nous avons toujours votés pour des listes non -indépendantistes pour que très précisément ce genre de situation n’arrive jamais ! Même réponse pour l’adraf et l’article 27 : pas de transferts de la moindre compétence et pas d’association ou de participation d’aucune sorte à l’exercice de ces compétences . Il ne manquerait plus qu’on touche aux dernières compétences . Ce sont les vaches sacrées de notre ancrage dans la France ! Si nous pouvions nous assurions nous même pauvres électeurs la surveillance h 24 7 jours sur 7 de ces très précieuses compétences . Voter non à l’indépendance cela veut tout dire pour nous .

    Christophe
    Participant

    D’accord avec Rastignac : il n’y a plus rien à transférer. Sinon, nous deviendrions indépendants. Si le NON l’emporte, il faudra empêcher le transfert accidentel ou sournois de ces compétences. Attention aussi à ne pas transférer le contrôle de légalité des lois : il est impératif que les lois de pays de contreviennent pas à la loi française. N’étant pas juriste, j’ai du mal à formuler ma pensée là-dessus. Nos lois doivent rester compatibles avec la constitution de la République.

4 réponses de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.